Histoire et patrimoine de la commune d'Hauteroche

 LA COMMUNE D’HAUTEROCHE

         C’est la plus ancienne commune du canton de Flavigny-sur-Ozerain. Elle a  une superficie totale de 1328 ha ; elle est composée du bourg, du hameau    d’ ECORSAINT et de quatre fermes : Maison Rouge, Le Pont, Château des Prés, et Bornay-Bas. Actuellement, sa population est de 84 habitants. Elle était de 541 habitants en 1841 : 329 à Hauteroche, 180 à Ecorsaint et 32 dans les fermes.                  

 En 1836, on dénombrait 544 habitants dans la commune dont 13 laboureurs, 37 journaliers ou manœuvres, 41 vignerons, 2 pastres,  6 tixiers, 4 couvreurs, 3 maçons, 3 charpentiers,  5 maçons, 3 vanniers, 2 maréchaux-ferrants, ainsi que  1 platrier, meunier, cordonnier, cabaretier,  tonnelier, fileuse, couturière, blanchisseuse. 

     En 1837, les terres labourables représentaient  68% de la surface de la  commune, les prés 8% seulement , les bois 14% le reste en landes ou friches. A noter que  46 ha de vigne étaient enregistrés. (à ce jour, il n’en reste  qu’une vingtaine d’ares ).En  1983, soit un siècle et demi plus tard, les proportions sont  tout à fait différentes : les terres sont réduites à 26% alors que les prés passent à 42% et les bois à 25 % .

     Parallèlement, le nombre d’exploitants agricoles (les cultivateurs) a chuté d’une manière considérable : Sur un état d’emblavures de 1919, on comptait  48  déclarants ; en 1948, sur un état des terres exploitées, on n’en dénombrait plus que 27 et en 2010, ils ne sont plus que 8.

     Sur cet état d’emblavures de 1919, il  est curieux de constater que tous les déclarants cultivaient autant de blé que d’avoine ; quelques uns faisaient aussi  du seigle  ou du méteil  et de l’orge, Le tout en très petite quantité parfois car sur les 48 déclarants, 29 avaient moins de 5 ha,  10  entre 5 et  10 ha.  Sur le même état , il est indiqué que 181  personnes  étaient nourries  chez les cultivateurs cuisant leur pain.

       Sur le rôle des impôts de 1691, on relève :                                                                 A Hauteroche : 59 chefs de famille dont 11 vignerons 3 Laboureurs et 32Journaliers et manœuvres.                                                                   A Ecorsaint :  37 chefs de famille dont  7 vignerons, 10 laboureurs  et  5 journaliers et manoeuvres.

 Texte écrit par Gustave Blandin en 2000